Parc Manuel Antonio et alentours

Nous sommes à 6 km de Manuel Antonio et de son célèbre parc. Nous prenons le bus local comme d’habitude depuis le bas de notre résidence et dix minutes plus tard nous sommes à l’entrée du parc. On nous demande d’ouvrir nos sacs car interdiction d’avoir de la nourriture sur soi, genre chips, banane etc. Seuls les sandwichs sont acceptés Nous nous demandions bien pourquoi, nous allons bientôt le savoir…

Nous n’avions rien pris d’autres que deux bouteilles d’eau en pensant pouvoir acheter quelque chose dans le parc, mais nada, rien à vendre à l’intérieur!

A l’extérieur, on nous propose bien sûr un guide pour découvrir les animaux, comme c’est quand même 25$ par personne plus l’entrée qui est à 16$, nous décidons de découvrir par nous-même pour cette fois-ci.

Les guides sont équipés de téléscope et nous de mon appareil photo zoom optique 30x  et d’une paire de jumelle ;-).

La visite commence par un chemin caillouteux assez large et nous avons l’impression de suivre des groupes en troupeaux, aïe aïe aïe comment voir des animaux avec tout ce monde. De temps à autre, un petit sentier aménagé permet de quitter le chemin central, nous le tentons. Arrivées au bout, nous n’avons rien vu de spécial, on se dit, bof, c’est mieux à côté de notre bungalow ;-).

Un plan indique une direction de plages, on se dit qu’à défaut de voir des animaux on va aller se baigner, et alors là, décor de rêve, THE plage magnifique, sans vague, la forêt en arrière plan, ça y est, nous sommes à Jurassic Park !! 😉

DSC00403

DSC00401

 

DSC00411

DSC00402

 

 

Nous trouvons une petite place à l’ombre d’un arbre sur le sable blanc, attachons nos sacs en hauteur, enlevons nos chaussures de marche et se ruons dans l’eau chaude !

DSC00406

Tout à coup, nous voyons des gens se lever en direction de nos sacs accrochés à l’arbre, des petits voleurs essayaient de fouiller dans nos sacs… Ce sont des ratons laveurs pas farouches du tout !!

DSC00409

Après une pause balnéaire, nous remettons les chaussures de marche et tentons l’ascension de la colline de Jurassic Parc.

DSC00405

A dire vrai nous sommes à la recherche de l’animal emblématique de la région, soit le paresseux !

Pour l’instant, aucun paresseux en vue, nous ne savons même pas trop à quoi cela ressemble et sur quel arbre ils se posent. Nous savons juste qu’ils dorment une bonne partie de la journée et qu’ils descendent de leurs arbres pour faire leurs besoins la nuit. Ils se déplacent très lentement et difficilement.

Toujours pas de paresseux, mais une sorte de rongeur attire notre attention

DSC00419

Nous croisons des mexicains qui eux ont vu le paresseux, arrggghhhh, mais où ??? Ils nous répondent sur le chemin de l’entrée, vous verrez bien, là où tout le monde regarde !

Entre-temps, nous observons un magnifique petit serpent vert (désolée pas de photo potable ;-)) et arrivons au view point ! La vue valait le litre de sueur que nous avons laissé en chemin 😉

DSC00420

 

DSC00424

DSC00421

Comme nous commençons à nous déshydrater, nous décidons de nous rendre vers la sortie, à la recherche du paresseux !!

Comme d’habitude, les singes sont partout !

DSC00416

 

Sur le chemin du retour, aucun attroupement à l’horizon, juste un guide qui demande à un autre guide « Donde ? » Une lueur d’espoir nous envahit et bingo, il y a bien un paresseux en haut de cet arbre. Une sorte de forme recroquevillée sur elle-même, brune, sans queue ni tête qui ne bouge pas, oui oui c’est bien el perezoso !

DSC00430

Il est vrai que sans le guide, nous n’aurions pas vu cet animal, mais il suffit d’observer un peu les groupes avec guide et on voit les animaux comme eux, mais pas au téléscope c’est vrai ! Par contre, nous avons eu la chance de voir un énorme papillon bleu, il vole tellement vite qu’on a pas le temps de l’observer…

Nous rentrons dans notre bungalow adoré et nous avons droit à un balet de toucans juste sur l’arbre à côté de notre porte !

Bungalow sweet home

Bungalow sweet home

DSC00454

DSC00444

DSC00452

Tout d’un coup Nath me tape sur l’épaule et dit : « là là il y a le paresseux ! »  Sur le même arbre que les toucans, juste à côté de notre bungalow donc, il y avait le paresseux qui se grattait !!

DSC00456

Quand je saurai mettre les vidéos 😉 je vous en ferai profiter !! (help Jim )

Incroyable, un paresseux sous nos fenêtres, nous étions sûres de le voir chaque jour du coup. Eh ben non, durant la nuit, il a disparu et malgré nos recherches sur les arbres aux alentours, que neni, plus de paresseux, snif !

Nous ne sommes pas en reste au niveau faune, voici un écureuil d’ici. Je dois dire que je suis ravie de mon appareil photo qui me permet de capturer ces instants.

DSC00477

Ici aussi, Noël se prépare, pas de neige mais des sapins et des décorations à profusion !

 

DSC00474

 

DSC00471

 

DSC00473

 

DSC00472

 

DSC00470

Vue de la marina et la plage de Quepos

DSC00469

Un père et son fils

DSC00480

DSC00483

  • Petit mot de conclusion

Il y a la possibilité de faire de la pêche au gros, de la plongée bouteille (j’ai vu le bateau revenir au port), des tyroliennes dans les arbres, du rafting, du canoë, des sorties en catamaran pour aller faire du snorkling.

Toutes ces activités sont assez chères, exemple la sortie en catamaran de deux heures pour snorkler, voir d’éventuels dauphins coûtent 75$ !

Pour l’instant je n’ai pas vu d’endroit pour faire du masque et tuba depuis le bord.

Pas de location de scooter par ici, ils ont tous une voiture ou une moto. Les routes sont très sinueuses et pentues.

Nous utilisons le bus public qui coûte 60ct par trajet.
La cuisine est délicieuse et il faut compter environ entre 10$ et 20$ pour un plat.

Comme nous avons une chouette cuisine dans notre bungalow, nous faisons nos courses dans les nombreux supermarchés et le samedi, il y a même le marché au bord de l’eau !
On se fait plein de guacamole maison ! Il faut dire que les avocats sont super bons !!

Avec le blender, c’est smoothies tous les matins avec ananas, bananes et jus d’orange.
Comment ne pas être en forme avec toutes ces vitamines 😉

Le jour se lève vers 5 heures et le coucher du soleil est à 17h15 environ, à 18h00 il fait nuit noire. C’est le début de la saison sèche, nous avons entendu une belle pluie une nuit et ce soir, nous avons été trempées jusqu’aux os en sortant du bus ! Mais à 30 degrés, il ne fait jamais froid, donc c’est même drôle !

En tout cas, c’est un pays où j’ai déjà envie de rester ou de revenir !!

  • Suite au prochain épisode…

 

Partager:

Articles connexes

NZ – MONT COOK | L’ART D’ÊTRE MAGNÉTIQUE

Réveil difficile après la tornade émotionnelle de la veille. Pierre et Mathieu sont plus courageux que nous et prennent le large avec trente minutes d’avance. Ils visent une déroute en direction du Mont Cook puis devraient tirer en direction du Sud. Nous avons pour notre

S'évader!

BOHOL – DERNIERE ETAPE AUX PHILIPPINES

PANGLAO SUR ÎLE DE BOHOL – 24 au 28 avril 2016 Après avoir passé une semaine sur l’île de Siquijor, je me déplace sur Bohol,  en arrivant à l’aéroport de Tagbilaran. J’ai réservé 4 nuits à Panglao, tout au sud de l’île. Panglao est connue

S'évader!